Étudiants pour la ceinture jaune

 
Manuel théorique
 
KENPO CREED
« I come to you with only karate, empty hands. I have no weapons, but should I be forced to defend myself, my principles or my honor; should it be a matter of life or death, of right or wrong; then here are my weapons, karate, my empty hands. »
Ed. Parker.
 

LE CREDO DU KENPO
«  Je viens vers toi avec seulement le karaté, les mains vides. Je n’ai pas d’armes, mais si je suis obligé de me défendre, mes principes ou mon honneur ; qu’il s’agisse d’une question de vie ou de mort, de bien ou de mal ; alors voici mes armes, le karaté, mes mains vides. »

 
INTRODUCTION
 
La plupart des gens sont totalement inconscients du danger. D’autres n’en tiennent pas compte, convaincus que le danger ne fera jamais partie de leur vie.
Cependant, quelle que soit votre attitude, soyez réaliste, acceptez le fait que les dangers imminents existent, et considérez-les sérieusement.
Une fois que vous avez accepté l’existence des ces dangers, et réalisé que des mesures logiques de prévention peuvent aider à les éviter, vous êtes possédez la 1ere arme contre l’agression.
Vous devez ensuite créer le désir de faire quelque chose à ce sujet, avoir la conviction de commencer à étudier ces mesures préventives, et faire en sorte que votre désir s’achève.
 
Votre attitude est la clé de la réussite. Pendant ou en dehors des cours, traitez vos camarades étudiants avec respect. Ne rabaissez personne, encouragez tout le monde, et devenez un exemple à suivre. Développez des attitudes positives tout le temps. Soyez volontaire et désireux d’apprendre, de penser, d’accepter les défis, d’explorer, et de partager les connaissances apprises. Au fur et à mesure que vous comprenez l’art, devenez créatif.
Ne faites pas que résoudre les problèmes, mais découvrez ce qu’ils sont vraiment. Et par la suite ne critiquez pas les autres à moins d’avoir des solutions bien établies. Les problèmes sans réponses ne servent à rien.
Cultivez vos différentes pensées, et développez-les, elles vous mèneront à améliorer votre capacité à changer et surtout à vous adapter.
 
Apprenez, sans vous presser. Commencez par les bases, les choses fondamentales. D’abord maîtrisez vos positions, elles sont les fondations de votre styles de combat. Si vous suivez ce conseil, vous trouverez plus de plaisir dans la pratique du Kenpo, et deviendrez impatient de continuer votre étude.
Cet art vous apportera confiance en vous, discipline, vigilance, vivacité… tout ce dont vous pourrez avoir besoin pour vous défendre.
 

A/ LES FORMALITES

 
Les formalités et les cérémonies traditionnelles associées aux arts martiaux servent un rôle très important étant donné leurs qualités positives et doivent être mises en avant dans chacune des écoles de l’association. A travers l’application de la tradition, la discipline et le respect deviennent encrées chez l’étudiant. Cependant, bien que la tradition doit être mise en avant, elle n’oblige personne à adhérer à une secte ou une religion.
 

1°) La Tenue 

 
L’étudiant doit se présenter aux cours vêtu d’un kimono noir propre et en bon état.
 

2°) L’écusson 

 
L’écusson de l’association doit être placé sur le revers gauche de la veste de kimono, côté cœur.
 

3°) La ceinture

 
Assurez-vous de bien savoir comment lier votre nœud de ceinture proprement.
Seuls les instructeurs sont autorisés à porter leur ceinture avec le nœud positionné au milieu. Cependant lorsqu’un instructeur suit l’enseignement d’une personne titulaire d’un grade supérieur, alors il perd ce privilège et place son nœud de ceinture sur la gauche pour le respect envers son instructeur. Négliger cette formalité connote un manque de respect envers l’instructeur ainsi qu’envers l’art du Kenpo.
Le seul moment auquel l’étudiant peut positionner son nœud de ceinture au milieu, est lorsque qu’il participe à une compétition, un tournoi ou encore une démonstration.
Tous les étudiants de sexe masculin doivent placer leur nœud de ceinture sur la gauche. Ceci ne montre pas seulement le respect, mais aussi le fait que l’étudiant est un apprenti de l’art qui n’a pas encore gagné le privilège de partager l’honneur donné aux instructeurs ainsi qu’aux plus instruits dans l’art du Kenpo.
 
Tous les étudiants de sexe féminin doivent placer leur nœud de ceinture sur la droite. Encore une fois, pas seulement juste pour montrer le respect, mais aussi pour montrer que l’étudiante est une apprentie de l’art qui n’a pas encore gagné le privilège de partager l’honneur donné aux instructeurs (qu’il s’agisse d’un homme ou d’une femme) ainsi qu’aux plus instruits dans l’art du Kenpo.
 
Les étudiants de sexe masculin porte leur nœud de ceinture sur la gauche (le côté faible) et les étudiants de sexe féminin porte leur nœud de ceinture sur la droite (le côté fort) parce que les femmes sont les plus fortes des deux sexes en termes de quantité de douleur interne qu’elles peuvent endurer (surtout pendant l’accouchement)
 

4°) Le respect verbal

 
Les ceintures noires et instructeurs doivent être adressé par Monsieur, (ou Madame, si l’instructeur est une femme) suivi de leur nom de famille. Ceci génère le respect pour les plus gradés et aide à reconnaître les qualifications, l’expérience et le temps consacré à l’art du Kenpo.
 

5°) Étudiants en retard 

 
Si un étudiant arrive au cours en retard, il doit se tenir sur le bord du tatamis et attendre d’être reconnu et accepté en classe par l’instructeur. Une fois reconnu, l’étudiant exécutera une simple salutation de respect envers l’instructeur avant d’être autorisé à joindre le cours.
 

6°) Credo et Engagement

 
Le CREDO est devenu un code accepté pour beaucoup d’experts en arts martiaux. Il indique la manière de vivre du pratiquant dans notre environnement d’aujourd’hui, et joue un rôle de guide à développer un sens profond de la justice.
 
L’utilisation des mots « de bien ou de mal » ne laisse pas de place pour la clémence mais pour le fait de se défendre. Une question de « vie ou de mort » signifie une adhésion stricte à la survie en protégeant ses proches ou soi-même même si cela n’implique aucune autre alternative que la mort de l’adversaire. Les « principes » doivent être respecté et protégé, car sans eux la vie et l’âme de l’homme sont sans valeur. L’ « honneur » motive le pratiquant à agir, car ça lui apporte la dignité. Les « mains vides » (comme les autres armes corporelles tels les pieds, les genoux, les coudes…etc.) sont des substituts que le pratiquant d’arts martiaux utilise à la place des armes « créées par l’homme » tels les armes blanches, les armes à feu…afin de maintenir son honneur. La discipline développé à travers l’entraînement sans armes inculque la justice et la discrétion quand on emploie les arts martiaux.
Les ENGAGEMENTS sont des extensions du CREDO, composés et réalisés pour promulguer davantage le caractère spirituel parmi les différents niveaux débutants, intermédiaires et avancés.
 

7°) Salut de respect

 
D’abord, quand un étudiant entre ou quitte le tatamis, il doit saluer. Saluer la zone d’entraînement démontre le respect de l’Art ainsi que le respect de la zone où d’autres personnes se sont entraîné avant lui.
Ensuite, l’étudiant doit saluer tous les instructeurs et les Ceintures Noires du plus gradé au moins gradé. Les Ceintures Noires des autres styles sont reconnu après celles de notre système.
Et même en dehors de l’association, les étudiants sont vivement encouragé à continuer à montrer ce respect. Le simple fait de serrer la main est un signe de respect et d’amitié. A travers une telle pratique, les étudiants apprennent à être humble et courtois envers les autres, à développer la patience, ainsi qu’à apprécier les efforts de leur instructeur.
 

8°) La méditation

 
Les étudiants doivent méditer en position « Horse stance », le dos droit, la tête penché, les yeux fermés et la main gauche ouverte recouvrant le poing droit fermé; et ceci au début et à la fin du cour. Le but de cette pratique est de clarifier l’esprit des étudiants de toutes les activités extérieures préalables avant de commencer le cour. Il est possible que certaines personnes aient eu une confrontation dans la rue, ou ont tout simplement passé une mauvaise journée, ce qui peut provoquer des pensées négatives. Ils doivent alors clarifier leur esprits de ces pensées afin d’éviter qu’ils blessent un camarade étudiant ou bien qu’ils se blessent eux-mêmes. Avec un esprit calme et serein, ils seront capable d’emmagasiner les nouvelles informations plus facilement et de devenir plus conscient de tous leurs efforts. En bref, la méditation prépare le corps et l’esprit à recevoir de nouvelles informations ou à ressortir les connaissances apprises précédemment. Quant à la méditation de fin de cour, les étudiants réfléchissent sur les connaissances apprises et font l’engagement personnel de ne jamais mal utiliser les nouvelles (ou anciennes) connaissances.
 

9°) Conduite personnelle

 
Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup, au même titre qu'un "bonjour" (c'est le minimum) envers l'instructeur ainsi que vos camarades étudiants.
 
Vous vous devez d’agir tout le temps avec respect envers vous-même, envers les autres ainsi qu’envers l’association. Il est interdit d‘assister au cour ivre ou sous l‘emprise de la drogue, de fumer, on encore d’utiliser des mots et expressions vulgaires avec d’autres étudiants, et ceci certainement pas lorsque vous êtes en tenue. Soyez respectueux de la salle d’entraînement, contribuez à la garder propre et bien rangé tout le temps pour le bien de chacun. De plus, soyez courtois et ponctuel en ce qui concerne le paiement de vos leçons.
 

10°) Kenpo Karaté

 
Une simple traduction des termes « Kenpo Karaté » serait :  « La Loi du Poing et Les Mains Vides ». La population d’Okinawa faisait venir des instructeurs chinois pour apprendre l’art du Kenpo. Les okinawaïens en ont développé ensuite une méthode de karaté kenpo.
Quand Ed.Parker a commencé à suivre l’enseignement de Maître Chow, Maître Chow appelait l’art :  « Kenpo Karaté ».
De nos jours, on se réfère à notre art en l’appelant: « Ed.Parker’s American Kenpo »
 

B/ LES DICTONS DE LA CEINTURE

 
1°) La distance est votre meilleur amie.
2°) Quelque soit l’attitude, telle est la réponse.
3°) Quand on bloque vers l’intérieur du bras de l’adversaire, il faut bloquer sous le coude, jamais au-dessus!
4°) Quand on bloque vers l’extérieur du bras de l’adversaire, il faut bloquer au-dessus du coude, jamais en dessous!
 

C/ LE PRINCIPE DE L’HORLOGE

 
Pendant les cours, une référence constante à l'horloge sera établie. Cette référence correspond aux angles utilisés dans l’enseignement de vos bases, de vos techniques ou de vos formes « katas », afin de d'expliquer le positionnement de vos pieds. 
 
Par exemple, quand on commence une forme, vous devez vous imaginer au milieu d’une grande horloge placé sur le sol. La direction à laquelle vous faites face quand vous commencez doit être toujours : 12H, midi; 
vers la droite, 3H; 
directement derrière vous, 6H; 
et vers la gauche, 9H. 
 
A vous de déterminer ensuite les positions 1H30, 4H30, 7H30, 10H30. 
Savoir où les autres points de l’horloge se trouvent vous aidera à accomplir vos déplacements de façon plus précise.
  

D/ TERMINOLOGIE CEINTURE JAUNE

 
Angle(s) d’attaque(s): Les huit directions majeures par lesquelles vous ou un adversaire peut attaquer ou défendre.
 
Les bases : Mouvements simplifiés qui constituent les fondamentales du Kenpo. Ils sont divisés en position, déplacements, blocages, frappes etc.…
 
Blocage(s): C’est une manœuvre défensive utilisé pour arrêter ou contrôler une attaque; tous les mouvements défensifs employant un contact physique pour contrôler, amortir, dégager, rediriger ou arrêter un mouvement offensif.
 
Classique: Terme utilisé pour décrire les systèmes soi disant « pur » de karaté ou de kung-fu. Beaucoup de mouvements associés à ces systèmes ne sont pas pratiques dans notre environnement actuel, puisque leurs méthodes ont été créées pour des types de défenses courantes à une époque particulière de l’histoire.
 
Principe de l’horloge: Le principe de l’horloge est une méthode utilisée pour aider les étudiants à visualiser la direction dans laquelle ils doivent bouger.
 
Forme (ou kata): C’est une histoire de mouvement, un combat réel contre un ou plusieurs adversaires imaginaires. Cela consiste à incorporer des mouvements de bases d’attaque et de défense dans une sorte de chorégraphie. Les formes ont pour but de s’entraîner sans partenaire, ou bien chez-soi. C’est un index du mouvement qui apporte des réponses spécifiques, aussi bien que des interprétations de situations de combat.
 
La garde: Positionnement défensif des bras et des jambes en préparation à une attaque.
 
La ligne « genou/talon » : Méthode qui détermine l’espace requis entre les deux pieds en position « horse stance » ou « neutral bow stance ». Pour obtenir l’écart parfait entre les deux jambes, pivotez vos deux pieds dans le même sens, fléchissez le genou de votre jambe arrière jusqu’au sol, et ce dernier devra toucher le talon de la jambe avant.
 
Les armes naturelles: L’utilisation de certaines parties du corps comme armes offensives, c’est-à-dire les parties de la main, du bras, du pied, de la jambe, de la tête…etc.
 
Switch: Changement de jambe avant sur place, tout en gardant la même direction.
 
Les cibles: Zones vitales de votre propre corps ou de celui de votre adversaires qui peuvent être blessées ou endommagées lorsqu’elles sont frappées.
 
Les zones vitales: Ce sont les zones les plus faibles du corps humain.
 

E/ LES TECHNIQUES REQUISES POUR LA CEINTURE JAUNE

 
1°) DELAYED SWORD:
Saisie du revers avec la main droite
 
2°) ALTERNATING MACES:
Poussée de face avec les deux mains
 
3°) SWORD OF DESTRUCTION:
Coup de poing direct ou circulaire gauche
 
4°) DEFLECTING HAMMER:
Coup de pied droit de face
 
5°) CAPTURED TWIGS:
Encerclement par derrière au-dessus des bras
 
6°) GRASP OF DEATH:
Encerclement du cou côté gauche
 
7°) CHECKING THE STORM:
Attaque coup de bâton au-dessus de la tête
 
8°) MACE OF AGGRESSION:
Saisie du revers à deux mains en tirant vers soi
 
9°) ATTACKING MACE:
Coup de poing direct droit en avançant
 
10°) SWORD AND HAMMER:
Saisie de l’épaule droite avec la main gauche
 

TECHNIQUES OPTIONNELLES

 
11°) AGGRESSIVE TWINS:
Poussée de face avec les deux mains
 
12°) INTELLECTUAL DEPARTURE
Coup de pied droit de face
 
13°) SPREADING THE BRANCH
Encerclement par derrière au-dessus des bras  


F/ FORMS AND SETS:

 
SHORT FORM 1
BLOCKING SET 1